Devis gratuit de débarras

Débarras de maison

Le débarras professionnel

telephone debarras de maison

Contact

Comment transformer sa cave en souplex ?

Les agences immobilières se sont emparées du concept : après les logements « en duplex », on voit de plus en plus d’annonces d’appartements à louer ou à vendre « en souplex ».

Une cave peut se transformer en joli souplex
Une cave peut se transformer en joli souplex

Cette nouvelle technique pour gagner de l’espace à vivre est plébiscitée par les particuliers propriétaires, qui cherchent, eux aussi, à aménager leur propre souplex chez eux.
Sur la base d’une cave à l’état brut, on peut totalement envisager un aménagement moderne, basé sur les particularités de cet espace en sous-sol. Naturellement, un souplex ne vaut pas aussi cher, à la revente, qu’un étage – et ne doit pas être envisagé pour faire une plus-value.
Cependant, en faisant le maximum pour faire entrer la lumière et en redoublant d’astuces pour créer un lieu de vie agréable et fonctionnel, vous offrez à votre domicile une réelle valeur ajoutée grâce au souplex. Avant de commencer cette démarche, il est important de connaître les réglementations et étapes à suivre pour mener à bien les travaux.

Un espace encombré souvent à débarrasser

Dans un premier temps, si vous songez à aménager votre cave en souplex, il est fort possible que l’espace soit encombré, puisqu’il a servi, pendant des années, à entreposer des objets dont vous ne vous servez plus.
Pour commencer à envisager des travaux de rénovation, il est indispensable de se trouver devant un espace vide, afin de voir ce qui est possible et ce qui ne l’est pas. En ce sens, la première étape primordiale est de débarrasser l’intégralité de votre cave.
Si vous pensez manquer de temps – ou d’énergie – pour ce travail, sachez que Débarras de Maison peut s’occuper de tout : nous visitons la cave et établissons un inventaire gratuit.

Un gros travail de débarras avant d’aménager la cave
Un gros travail de débarras avant d’aménager la cave

Nous pouvons revendre les objets de valeur pour diminuer le prix de notre prestation voire, dans certains cas, vous indemniser (si vos biens permettent de couvrir la totalité de notre tarif). Nous viderons votre cave dans une démarche de respect total, sans endommager les objets que vous voulez garder et en réalisant un tri sélectif et consciencieux des déchets.
À la fin de notre intervention, votre cave sera totalement vide et vous pourrez, rapidement, envisager les travaux.

Une autorisation indispensable pour les travaux de souplex : s’adresser à la mairie

Avant de débuter des travaux d’aménagement de souplex, vous devez demander une autorisation en mairie.
Ici, les chances d’obtenir un accord sont très variables d’une commune à une autre, puisque les seuils de tolérance ne sont pas forcément les mêmes. Dans les grandes villes, par exemple, il est très difficile d’obtenir ce genre d’autorisation. En effet, les municipalités craignent que ces lieux servent à la location – ce qui n’est pas profitable pour les occupants.
Ainsi, si vous vivez à Paris ou dans une grande métropole, vous devrez prouver que vous envisagez ces travaux pour un usage familial, afin d’espérer une autorisation.

Une autorisation indispensable de la mairie pour créer un souplex
Une autorisation indispensable de la mairie pour créer un souplex

Par ailleurs, si l’espace est petit et si vous comptez créer une zone de rangement comme un dressing, vous avez plus de chances d’y parvenir que si vous demandez de construire une ou plusieurs chambre(s). Enfin, si vous habitez sur une zone inondable, les risques seront trop élevés et vous ne pourrez probablement pas réaliser les travaux escomptés.

Les particularités lorsque l’on vit en copropriété

Si vous vivez dans votre maison, vous n’avez pas à vous soucier de l’accord de la copropriété. En revanche, si vous habitez au sein de ce type d’ensemble, l’accord de la mairie sera insuffisant : une assemblée générale des copropriétaires sera organisée et un vote va être mis en place.

 Une réunion de copropriété pour obtenir un accord
Une réunion de copropriété pour obtenir un accord

Si vous avez déjà eu le droit d’acheter la cave pour la transformer, vous avez de grandes chances d’obtenir un accord.
Cependant, si vous envisagez de modifier la façade ou le plancher par exemple, quelques réticences peuvent être rencontrées.

La loi en matière d’aménagement de souplex

En France, l’aménagement d’un souplex est une démarche très réglementée.
Un article du Code de la Santé stipule qu’il est interdit de vivre dans une cave, dans des sous-sols, des combles ou toute pièce « dépourvue d’ouverture sur l’extérieur et autres locaux par nature impropres à l’habitation ».
Cette règle est particulièrement valable pour les propriétaires envisageant de louer leur souplex : la loi proscrit formellement la location simple d’un souplex. En revanche, dans le Code de la Construction et de l’Habitation, on trouve des informations supplémentaires sur la tolérance en matière d’aménagement de souplex.
Concrètement, plusieurs règles sont liées aux travaux de création d’un souplex :

Les lois pour créer un souplex sont strictes
Les lois pour créer un souplex sont strictes
  • Protection contre les infiltrations et les remontées,
  • Mise en place d’une installation pour le renouvellement de l’air,
  • Dispositif contre les incendies,
  • Surfaces transparentes donnant sur l’extérieur, etc.

Vous devez également savoir, si un jour vous revendez le logement, que le sous-sol n’est pas considéré comme une partie vivable : il ne dépend pas de la loi Carrez et ne peut pas être utilisé pour agrandir la surface habitable, sauf sous certaines conditions particulières (sous-sol semi-enterré avec possibilité de voir l’extérieur).

Aménager sa cave en souplex, combien ça coûte ?

Naturellement, les particuliers désirent forcément, avant d’entreprendre les travaux, savoir combien va coûter l’aménagement de la cave en souplex.
De nombreux travaux sont indispensables pour que le lieu de vie soit conforme au Code de la Santé : il faut de la lumière, un renouvellement de l’air ou encore une protection contre l’humidité.
Forcément, tous ces dispositifs, en plus de l’aménagement lui-même, ont un coût. Vous allez également sûrement devoir aménager un escalier, éliminer les saletés de la pièce, alimenter éventuellement les lieux en eau et en électricité.

Beaucoup de travaux sont nécessaires pour trasnformer sa cave en souplex
Beaucoup de travaux sont nécessaires pour un joli souplex

Finalement, on estime que créer un souplex coûte entre 1 700 et 2 000 € par mètre carré, selon la nature et la complexité des travaux.
L’investissement est totalement valable si l’on souhaite se créer une pièce supplémentaire, pour réaliser du rangement notamment. En revanche, si vous envisagez ces travaux afin d’ajouter de la valeur financière à votre maison pour la vendre, il est préférable de mobiliser cette enveloppe sur un autre type d’aménagement.
En réalité, si un souplex vous apporte une valeur ajoutée en disposant d’un espace supplémentaire à la maison, il ne permet en aucun cas de faire une plus-value sur la vente.

Sur quels critères peut-on juger une entreprise de débarras sérieuse ?

travailler avec une entreprise de débarras fiable
Travailler avec une entreprise de débarras fiable

Le secteur des entreprises de débarras de maison est particulièrement dynamique : assez facilement, vous pouvez trouver, dans un périmètre proche de chez vous, une ou plusieurs société(s) en mesure d’intervenir pour vider votre maison, un garage, un box ou encore un grenier.

Cependant, devant cette concurrence importante, on sait que toutes les entreprises ne se valent pas. Certaines travaillent dans un authentique professionnalisme tandis que d’autres, à l’inverse, profitent de l’importance de la demande pour créer des prestations peu honorables, sans respect du matériel, sans démarche éco-responsable et – parfois même – sans aucune déclaration préalable auprès des instances compétentes. Avant d’envisager de travailler avec une entreprise de débarras, il est donc primordial d’évaluer sa fiabilité. Pour cela, vous pouvez vous baser sur quelques critères assez faciles à comprendre.

Éviter à tout prix le travail au noir dans le monde du débarras de maison

Tout comme dans l’univers du déménagement, les gérants de sociétés de débarras de maison ont facilement recours au travail non-déclaré, afin de toucher plus d’argent et de gagner du temps (en supprimant toute démarche administrative). Malgré tout, il paraît difficile, au premier abord, de demander à l’entreprise si elle utilise une main-d’œuvre « au noir ».

Le travail au noir dans une entreprise de débarras, à éviter absolument
Le travail au noir, à éviter absolument

Pourtant, si un accident survient au cours de la réalisation du débarras et que l’employé n’est pas couvert, une enquête peut être réalisée. Vu que vous avez commandé le service, vous risquez – vous aussi – de rencontrer des problèmes avec la justice. De la façon la plus naturelle possible, demandez simplement à votre interlocuteur, lors de la première visite pour réaliser le devis, s’il travaille avec des salariés non-déclarés. Il est peu probable qu’il réponde « oui ». En revanche, si c’est bel et bien le cas, il risque de se sentir menacé et, en conséquence, de refuser de travailler avec vous. Vous devrez chercher un autre prestataire, mais aurez, au moins, la certitude de collaborer avec une entreprise totalement déclarée.

Se protéger contre les entreprises de débarras réalisant des dépôts sauvages

Contrairement à ce que l’on pourrait croire spontanément, tous les professionnels du débarras de maison ne réalisent pas un tri sélectif de vos déchets avant de les déposer au bon endroit. Concrètement, dans le simple objectif de gagner du temps et de l’argent, certaines entreprises n’hésitent pas à pratiquer le dépôt sauvage, un acte totalement illégal.

Le dépôt sauvage est illégal et puni par la loi
Le dépôt sauvage est illégal et puni par la loi

Finalement, suite à un dépôt sauvage, la mairie de la ville concernée est en droit d’ouvrir une procédure d’enquête – et de fouiller parmi les détritus. Dans la logique des choses, des effets personnels vous ayant appartenu seront trouvés. Et si votre nom apparaît sur un document, par exemple, vous deviendrez le premier suspect du dépôt sauvage. Quand les autorités viendront vous voir, il faudra que vous soyez en mesure de prouver que vous n’êtes pas à l’origine de ce délit. Ainsi, pour éviter à tout prix ce problème très gênant, pensez toujours à demander au prestataire ce qu’il fait des déchets et encombrants. Encore une fois, si ses pratiques ne sont pas très respectueuses à ce niveau, il pourra se sentir gêné et refuser de travailler avec vous.

Redoubler de vigilance concernant les modalités de paiement

Le moyen de paiement demandé par votre prestataire en dit long sur ses pratiques au quotidien. En effet, si ce dernier vous demande – de préférence – un règlement en espèces, vous devez automatiquement vous interroger (ce genre de requête cache souvent du travail au noir).

Une demande de paiement en espèces de la part de l'entreprise de débarras doit attirer votre attention
Une demande de paiement en espèces doit attirer votre attention

Certains professionnels vont jusqu’à proposer une réduction si vous payez en liquide. Si cette remise paraît alléchante, vous ne devez surtout pas vous laisser tenter. L’idéal, pour vous assurer de travailler avec des prestataires de confiance, est de régler par chèque suite à la remise d’une facture. Ici, la relation entre vous et le professionnel est transparente et, visiblement, vous ne risquez pas d’être associé à une quelconque activité de travail dissimulé.

Les documents et démarches qui prouvent la fiabilité de l’entreprise

Toute entreprise de débarras travaillant de façon honnête procède, avant toute chose, à une visite du domicile à vider. Chez Débarras de Maison, cette visite gratuite permet d’établir un devis. Finalement, si vous contactez une société qui vous indique un prix au téléphone, sans vous fournir aucun document au préalable, évitez de travailler avec elle : vous risquez de vivre différentes mauvaises surprises.

documents pour vous assurer de la fiabilité de l’entreprise de débarras
documents pour vous assurer de la fiabilité de l’entreprise de débarras

Une autre façon de se rassurer quant au sérieux d’une entreprise de débarras est de lui demander son attestation d’assurance. En réalité, tout prestataire faisant preuve d’un minimum de professionnalisme est, au moins, couvert par la responsabilité civile professionnelle. Vous avez le droit de demander ce document, n’hésitez donc pas à le faire !

De votre côté, vous pouvez toujours entreprendre un petit tour sur Internet : regardez le site web de l’entreprise ainsi que ses garanties, recherchez une trace de son enregistrement auprès des instances officielles et, si possible, lisez quelques avis de clients (sachant qu’il n’est pas toujours facile d’en trouver, même pour les bonnes entreprises).
Dans tous les cas, vous savez désormais qu’il existe plusieurs façons de s’assurer que vous travaillez avec une bonne entreprise de débarras : multipliez les vérifications pour envisager cette étape en toute sérénité !

Entreprise de débarras : le rôle clé de l’assurance

Assurance
Assurance

Tout prestataire proposant aux entreprises et aux particuliers des débarras de maisons, de caves, de greniers ou encore de bureaux et d’entrepôts doit être impérativement couvert par une assurance. En effet, au cours du travail, un accident peut survenir : par exemple, un salarié est susceptible de se faire mal en portant un objet lourd, de tomber – ou encore de se blesser avec un objet tranchant. Quelle que soit la nature du problème survenu, les conséquences sont souvent simples : on déclare un accident du travail. Les frais pour soigner la victime pouvant parfois être élevés, il est important de bénéficier d’une couverture. En outre, en cas de casse ou d’altération de vos effets personnels ou des lieux d’intervention (cage d’escalier, porte, mur), il est important de communiquer avec un assureur sûr, capable de garantir le financement des réparations si nécessaire.

Continuer la lecture de  « Entreprise de débarras : le rôle clé de l’assurance » 

Débarrasser sa maison sans négliger l’étape du recyclage

connaitre-les-bases-du-recyclage-pour-son-debarras-de-maison
connaitre-les-bases-du-recyclage-pour-son-debarras-de-maison

Un débarras de maison est généralement un travail long, demandant un maximum d’investissement pour être réussi. Vider le logement d’un proche décédé, ôter tous les encombrants accumulés au fil du temps, réaliser un tri consciencieux avant un déménagement ou encore libérer une pièce comme une cave, un garage ou encore un grenier sont autant de travaux pour lesquels il est possible de faire appel à Débarras de Maison. Concrètement, en autonomie ou avec des proches, vous n’avez pas forcément le matériel utile pour travailler vite et bien. Par ailleurs, vous ne connaissez pas toujours le potentiel de vos propres affaires : de nombreuses choses que vous considérez comme insignifiantes peuvent avoir une seconde vie.

En effet, Débarras de Maison vend vos objets de valeur – et vous indemnise en diminuant le prix de sa prestation ou en la rendant gratuite, selon les cas. Si le coût cumulé de tous vos objets revendus dépasse celui du service rendu, vous obtenez même un débarras indemnisé. Par ailleurs, tandis que les textiles ou objets de petit électroménager en état de fonctionnement peuvent être donnés à des associations caritatives, ce qui doit être jeté est traité de la meilleure façon possible. Concrètement, lorsque l’on a une grande quantité d’objets à jeter, il est primordial de penser aux enjeux du recyclage : mettre chaque déchet à sa place est indispensable. Si Débarras de Maison peut s’occuper de ce travail, voici quelques conseils pour vous aider à mieux comprendre les éléments liés à la réussite d’un débarras.

Continuer la lecture de  « Débarrasser sa maison sans négliger l’étape du recyclage » 

Faire le bon tri dans les archives d’entreprise : ce qu’il faut garder et ce qu’il faut jeter

entreprises-ce-quil-faut-garder-et-jeter
entreprises-ce-qu-il-faut-garder-et-jeter

Réaliser un débarras d’entreprise implique de se lancer dans un travail différent de celui consistant à vider une maison. Ici, on est potentiellement en contact avec des documents importants, sensibles ou confidentiels. En ce sens, il est primordial de prendre la bonne décision concernant chaque élément d’archive : que faut-il jeter ? Que doit-on garder ? Concrètement, tout document envoyé ou reçu par une entreprise dans le cadre de son activité doit être conservé, selon sa nature, pendant une durée minimale. Dans certains cas, il est possible de dépasser ce délai et d’archiver – tandis que, dans d’autres situations, une destruction est impérative, notamment pour des objectifs de protection des données personnelles. Sachant que les instances administratives peuvent procéder à des contrôles afin de s’assurer que vous respectez bien les lois en matière de conservation, archivage et destruction des documents, il est impératif de connaître toutes les subtilités liées à ce sujet.

Pendant combien de temps faut-il garder des documents ?

Les documents commerciaux et civils

Les documents possédés par une entreprise doivent être conservés plus ou moins longtemps en fonction de leur contenu. Pour ce qui relève d’une correspondance ou d’un contrat avec les fournisseurs et les clients, tout doit être gardé pendant 5 ans. Pour un contrat électronique dont le montant est supérieur à 120 €, le délai passe à 10 ans – sachant que le cosignataire de l’accord est en droit de demander une consultation à tout moment.

Les documents fiscaux

plusieurs-documents-doivent-etre-conserves-selon-des-delais-differents
plusieurs-documents-doivent-etre-conserves-selon-des-delais-differents

En matière de fiscalité, il faut savoir que les différents délais s’appliquent à compter de l’année d’imposition. Pour des revenus 2015 déclarés en 2016, le délai est de 3 ans : vous devez conserver la déclaration jusqu’en 2018. Concernant les impôts locaux, la durée est réduite à 1 an. Les déclarations des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC), des Bénéfices Non Commerciaux (BNC) et BA en régime réel doivent être en possession de l’entreprise pendant 2 ans. Enfin, tout ce qui relève de la TVA, CFE et CVAE est conservé pendant 3 ans.

Les pièces comptables

La comptabilité d’une entreprise est composée de nombreux documents de grande importance. Concrètement, même si vous fermez votre entreprise, vous vous devez de garder un certain nombre d’éléments pendant 10 ans à compter de la date de fin d’exercice : les factures, les bons de commande, de livraison ou de réception et, enfin, le registre comptable.

Continuer la lecture de  « Faire le bon tri dans les archives d’entreprise : ce qu’il faut garder et ce qu’il faut jeter » 

Vente d’un local professionnel : comment organiser le débarras ?

Suite à la vente d’un local professionnel ou d’une entreprise, vous avez besoin de vider l’intégralité de l’espace dans les meilleurs délais. Que faire des meubles encombrants ? Les armoires de rangement et autres bureaux prennent beaucoup de place, sont compliqués à transporter et restent, le plus souvent dans un état correct : il serait dommage de les jeter. Il en va de même pour le matériel informatique, pour lequel une seconde vie est possible. Comment prendre les bonnes décisions pour chaque objet présent dans le local professionnel ? Que doit-on jeter ? Qu’est-ce qu’il faut absolument conserver ? Que peut-on facilement revendre ? De nombreuses questions s’enchaînent à l’occasion du débarras d’un local professionnel. Voici quelques éléments susceptibles de vous aider à réussir cette étape, de façon à la fois rapide et efficace.

Que faire du mobilier de bureau encombrant ?

Les situations dans lesquelles un débarras de bureau s’impose

Plusieurs raisons peuvent vous amener à organiser un débarras de bureau :

  • Vous vendez votre entreprise et devez vider l’intégralité des locaux,
  • Vous déménagez dans de nouveaux bureaux et souhaitez faire un grand tri,
  • Vous souhaitez renouveler votre mobilier et, ainsi, vous débarrasser des anciens bureaux, armoires de rangement et autres chaises.
debarras-professionnel-faire-un-tri-consciencieux
debarras-professionnel-faire-un-tri-consciencieux

Dans tous les cas, vous vous trouvez face à une quantité plus ou moins importante de meubles, souvent relativement encombrants et difficiles à transporter. En effet, même les chaises de bureau, avec leurs dimensions raisonnables, peuvent poser problème – notamment quand vous en possédez plusieurs dizaines.

Continuer la lecture de  « Vente d’un local professionnel : comment organiser le débarras ? » 

Vider sa maison et gagner de l’argent grâce à des trésors insoupçonnés

Maison : ces trésors qui peuvent rapporter gros
Maison : ces trésors qui peuvent rapporter gros

Lorsque vous songez à débarrasser votre maison, vous pensez généralement que tout est bon à jeter, puisque tous les objets dont vous ne vous servez plus sont, selon vous, impossibles à utiliser de nouveau. Pourtant, les professionnels intervenant pour vider les logements s’aperçoivent souvent que chaque habitat possède des trésors étonnants : contre toute attente, les propriétaires d’objets de valeur ont tendance à sous-estimer l’argent que peuvent rapporter certains éléments anciens, par exemple.

Différentes choses faciles à vendre se trouvent peut-être au beau milieu de la quantité de décorations, livres, ustensiles de cuisine et autres bibelots dont vous souhaitez rapidement vous séparer.

Faites le point sur ce qui peut vous permettre de gagner de l’argent avant de penser à tout jeter !

Continuer la lecture de  « Vider sa maison et gagner de l’argent grâce à des trésors insoupçonnés » 

Vider une maison avant de la vendre : différentes solutions possibles

La vente d’une maison nécessite, tout naturellement, de la vider totalement. Quelle que soit la situation (déménagement, succession, divorce, etc.), il y aura forcément des objets à garder et des objets à jeter.

Ainsi, si un tri s’impose obligatoirement, l’opération peut se révéler plutôt longue et compliquée. Pour les objets dont vous ne souhaitez pas vous séparer, il faudra trouver une place : s’il s’agit d’héritages suite au décès d’un proche ou si vous déménagez dans un logement plus petit, conserver certains objets peut relever du véritable casse-tête !

Retrouvez plusieurs solutions susceptibles de vous aider à bien vider la maison : l’appel à des professionnels du débarras pour ce qui doit partir et le recours à différentes solutions de stockage pour garder des valeurs sentimentales, sans trop encombrer votre lieu de vie.

Une maison vide est plus facile à vendre

Dans un premier temps, si vous comptez vendre la maison, mais que vous n’avez pas encore réussi à signer, il est important de vous poser les bonnes questions : n’est-il pas préférable de réaliser le débarras au plus tôt pour rendre l’intérieur plus attrayant ? Concrètement, une maison encombrée sera difficile à vendre.

Une maison encombrée sera plus difficile à vendre
Une maison encombrée sera plus difficile à vendre

Par ailleurs, la présence d’objets de décoration peut empêcher aux visiteurs de bien se projeter dans les différentes pièces du domicile. En bref, si vous constatez de la réticence face aux premiers visiteurs du logement, il est important de songer – au plus vite – à vider l’intégralité de la maison. Très souvent, il est beaucoup plus facile de conclure une vente sur un logement propre et vide. Par ailleurs, si vous venez de vendre la maison alors même qu’elle est encore encombrée, l’étape du débarras est également incontournable.

Continuer la lecture de  « Vider une maison avant de la vendre : différentes solutions possibles » 

Le vide-maison : avantages, inconvénients et réglementation

Alors même que le vide-grenier et la brocante apparaissent, aujourd’hui, comme de véritables traditions connues – et parfois attendues – par de nombreuses personnes, une nouvelle tendance émerge progressivement : le vide-maison.

Contrairement au vide-grenier, il ne réunit pas de multiples familles, mais s’organise, en réalité, à l’intérieur de la maison concernée. Souvent envisagé dans le cas d’une succession ou d’un déménagement, il permet de tout mettre en vente dans une maison –, et ceci sans avoir à s’inscrire à des brocantes ou à déplacer le matériel sur les étals.

Cependant, si cette pratique apparaît comme simple et efficace, elle possède quelques inconvénients et reste soumise à une réglementation stricte. Ainsi, avant de vous lancer dans l’organisation d’un vide-maison, prenez le temps de bien vous informer – et assurez-vous de faire le bon choix ! Le temps passé à essayer de tout vendre et à négocier ne vous permettra peut-être pas de gagner suffisamment d’argent et de bien vider tout le domicile : dans la majorité des cas, il est plus judicieux de contacter des professionnels du débarras de maison, capables de vider l’intégralité d’un habitat dans le respect des lieux et des objets à conserver.

Le vide-maison regroupe le vide-dressing, le vide-garage et plus encore

Vide-dressing, vide-garage : des pratiques déjà connues

Lorsque vous entreprenez de renouveler votre garde-robe, l’idéal est de commencer par un petit peu de rangement et de tri en organisant un vide-dressing. Concrètement, cette opération vous permet de mettre l’intégralité de vos vêtements en vente : les client(e)s se déplacent directement à votre domicile, ont la possibilité de voir chaque habit et de le toucher – voire, idéalement, de l’essayer. Une démarche réputée conviviale et économique, puisqu’elle permet aux personnes de trier leurs vêtements efficacement, sans jeter des objets susceptibles d’avoir une seconde vie. De plus, tandis que le vendeur dégage des recettes suffisantes pour s’acheter de nouveaux vêtements, les acheteurs peuvent se satisfaire de réaliser de véritables économies avec, souvent, la possibilité de se procurer des pièces de marque à prix cassé.

Le vide dressing, un bon plan pour renouveler sa garde-robe
Le vide dressing, un bon plan pour renouveler sa garde-robe

Continuer la lecture de  « Le vide-maison : avantages, inconvénients et réglementation » 

Deux solutions pour débarrasser sa maison : comment choisir la meilleure alternative

Après avoir accumulé, dans des pièces de vie ou des lieux de rangement (à l’image du grenier, du box ou encore du garage), de nombreux objets inutilisés, il arrive de voir l’espace saturé et d’éprouver, en conséquence, le besoin de faire le vide.

Cependant, malgré toute votre bonne volonté, il peut être extrêmement long et fatigant de vider une ou plusieurs pièce(s) encombrée(s), sans compter les difficultés liées au choix du destin de chaque objet. Comment savoir ce qu’il faut jeter, comment trouver les perles rares susceptibles d’être vendues, quels sont les objets que l’on peut décemment donner à des associations ? Autant de questions venant rendre le travail encore plus ardu.

Finalement, avant même de commencer à débarrasser de votre maison, il faut savoir que deux solutions existent : faire le tri soi-même ou prendre contact avec une entreprise spécialisée dans le secteur. Découvrez ce que chaque alternative implique avant de faire le meilleur choix !

Travailler seul et réaliser un tri consciencieux de tous les éléments à débarrasser

Commencer par mettre de côté ce qu’il faut conserver

Débarrasser seul une pièce
Débarrasser seul une pièce

Dans la ou les pièce(s) à débarrasser, vous trouverez peut-être une quantité plus ou moins conséquente d’objets qui vous tiennent à cœur – ou peuvent être utiles. Ceux-ci doivent être rapidement conservés en sécurité pour ne pas finir malencontreusement au milieu des déchets. En ce sens, avant de commencer à tout débarrasser, vous devez penser à ôter de la pièce chaque meuble, objet ou souvenir auquel vous accordez une importance. Par la suite, assurez-vous de placer ces différentes trouvailles en lieu sûr.

Continuer la lecture de  « Deux solutions pour débarrasser sa maison : comment choisir la meilleure alternative » 

Visit Us On FacebookVisit Us On Google PlusVisit Us On TwitterCheck Our Feed

Siège social - Etablissement principal

SARL Art-Emis - debarras-de-maison

ZA De l'écluse
10 avenue d'Armorique
22120 YFFINIAC

France


06 17 54 29 89

06 08 16 87 59


SARL au capital de 10 000 €
SIRET 79254104700017

Réseaux sociaux

blog  Blog

blog  Facebook

blog  Twitter

blog  Google+