Devis gratuit de débarras

Débarras de maison

Le débarras professionnel

telephone debarras de maison

Contact

Que faire de vos chaussettes orphelines ?

Indispensable, la paire de chaussettes est pourtant un accessoire que l’on a toujours tendance à perdre ! La plupart d’entre elles disparaissent mystérieusement lorsqu’on les passe à la machine à laver, quand d’autres oublient tout simplement le chemin de la maison une fois à l’extérieur. En attendant leur réapparition, on stocke la socquette abandonnée dans un tiroir spécial. Rassurez-vous, il existe des solutions pour éviter ces situations et/ou retrouver une paire complète. Sinon, le recyclage ou le don restent les meilleures alternatives à leur fin de vie prématurée.

Des solutions existent pour éviter les chaussettes dépareillées
Des solutions existent pour éviter les chaussettes dépareillées
 

Des mesures pour prévenir les chaussettes solitaires et retrouver les paires

Les solutions anti-perte à base de boutons, pressions et sacs de linge

Si votre machine à laver fait souvent disparaître vos socquettes, servez-vous d’un sac de linge en maille ou en filet pour y stocker tous vos sous-vêtements : ils seront plus simples à trier à leur sortie.

Sinon, essayez de trouver un moyen de les lier entre elles pour éviter les pertes. Relativement rapide, la solution du bouton pression est la plus facile à réaliser : il vous suffit d’en acheter en droguerie et de l’installer avec un marteau. Mais si vous êtes couturier(ère) dans l’âme, n’hésitez pas à coudre un vrai bouton donnant un tout nouveau style à vos chaussettes, surtout si elles sont fantaisies ou de couleur bariolée.

Une recherche fructueuse implique toute la famille dans son processus

Pensez à vérifier les endroits où vous auriez pu utiliser et oublier vos socquettes (maison, salle de sport, vestiaires, etc.).

La machine à laver est le premier endroit où chercher ses chaussettes disparues
La machine à laver est le premier endroit où chercher ses chaussettes disparues

Si vos recherches sont infructueuses, laissez la chaussette orpheline dans un tiroir spécial où vous saurez la retrouver. Ensuite, il est impératif de vous lancer à la recherche de sa jumelle.

La machine à laver est le premier endroit à vérifier lors de la disparition d’une socquette : en effet, elle se coince souvent dans le joint, situé entre le tambour et le hublot. Si elle n’est pas responsable de la (ou des) disparition(s), réunissez toute la famille pour un inventaire, l’occasion de comparer les modèles et de reconstituer les paires.

Les chaussettes orphelines dans l’industrie textile

Essayez de reformer une paire

Après avoir effectué vos recherches, sans succès, plusieurs options s’offrent à vous :

Une solution pour éviter les chaussettes orphelines : porter des paires similaires
Une solution pour éviter les chaussettes orphelines : porter des paires similaires
  • Achetez des chaussettes au format individuel: une initiative lancée par Monsieur Lucette, entreprise du Nord de la France vendant ses produits… à l’unité.
  • Procurez-vous des lots de trois: une solution encore en développement dans certaines entreprises. Au lieu de les vendre par deux, on en propose une troisième, de secours. Petit plus : si elles sont unies, elles peuvent compléter une paire.
  • Portez des paires similaires : une alternative à la poubelle. Si deux d’entre elles se ressemblent, pourquoi ne pas tout simplement les réutiliser ? Mieux, pourquoi ne pas arborer fièrement des socquettes résolument différentes pour faire preuve d’originalité ?

Donnez ou recyclez vos chaussettes orphelines

Depuis quelques années, des initiatives locales et nationales naissent autour de ce phénomène.

Par exemple, l’association Sock en Stock, fondée par un jeune couple lillois, se spécialise dans la récupération de chaussettes orphelines en bon état (ni déformation, ni de trous). Après les avoir triées (par taille, par couleur, par longueur de jambe, etc.), ils les lavent dans leur propre machine et les redonnent à des organismes aidant les plus démunis (La Croix Rouge, Action Froid, Sans Maille ça caille, etc.) ou directement aux personnes dans la rue.

Dans le même esprit, la styliste Marcia de Carvalho est à l’origine de l’association « Chaussettes Orphelines », qui récupère les socquettes solitaires dans le but de créer un fil 100 % recyclé et permettre la fabrication d’une nouvelle paire ou d’un tout nouveau vêtement.

Enfin, avant de vous débarrasser définitivement de votre socquette, pensez à toutes ces possibilités de réutilisation :

  • Protection pour l’objectif de votre appareil photo.
  • Boule antistress ou anti-mite.
  • Genouillères pour vos sessions de sport.
  • Habits de poupée.

Mais le « must-have » reste l’éponge tawashi. Pour la fabriquer, rien de plus simple : on découpe des bandelettes dans des chaussettes orphelines et on les tisse. Quand elle est trop sale, un tour dans la machine à laver et l’on peut s’en resservir à l’infini. À noter que de nombreux tutoriels existent pour les créer soi-même.

Offrez une seconde vie à vos chaussettes orphelines ! N’hésitez pas à prendre en compte ces alternatives respectueuses de l’environnement avant de les jeter à la poubelle !

Siège social - Etablissement principal

SARL Art-Emis - debarras-de-maison

ZA De l'écluse
10 avenue d'Armorique
22120 YFFINIAC

France


06 17 54 29 89

06 08 16 87 59


SARL au capital de 10 000 €
SIRET 79254104700017

Réseaux sociaux

blog  Blog

blog  Facebook

blog  Twitter