Devis gratuit de débarras

Débarras de maison

Le débarras professionnel

telephone debarras de maison

Contact

Deuil : comment limiter la charge émotionnelle des « objets qui restent » ?

Le sujet est si complexe qu’il fait l’objet d’un livre, nommé « Comment j’ai vidé la maison de mes parents ». Dans cet ouvrage publié au début des années 2000, Lydia Flem évoque le traitement qu’elle a dû envisager pour « ces objets qu’on ne lui a pas donnés », affirmant même que l’héritage n’a rien d’un cadeau. Cette problématique résonne dans beaucoup d’esprits, puisque de nombreux sujets sont un jour confrontés à cette situation. Alors comment procéder pour vider la maison d’un proche suite à son décès, quand on découvre des objets de valeur, des souvenirs, des éléments qui rappellent l’être disparu ? Quelques conseils pour trouver de la force à ce moment particulièrement difficile qu’est le deuil.

Nos conseils pour vider la maison d'un proche, face aux valeurs sentimentales
Nos conseils pour vider la maison d’un proche, face aux valeurs sentimentales

Départ en maison de retraite : un débarras rapide et minutieux

Vivant seul depuis le décès de sa femme, Monsieur Roger ne pouvait plus assumer de façon autonome son petit appartement. Accepté dans une maison de retraite, il devait rapidement vider le logement afin de permettre à son fils, Xavier Roger, de faire le nécessaire auprès d’une agence immobilière pour une mise en location. Personne n’avait le temps pour débarrasser les effets personnels de Monsieur Roger : l’aide de Débarras de Maison a été particulièrement utile pour accélérer le processus.

Un appartement à débarrasser totalement et rapidement
Un appartement à débarrasser totalement et rapidement

Comment déterminer le poids émotionnel des objets ?

Certains petits souvenirs ont une grande valeur sentimentale
Certains petits souvenirs ont une grande valeur sentimentale

Vous éprouvez le besoin de faire le tri dans votre habitat, pour mettre de l’ordre et vivre dans un environnement globalement plus agréable. Cependant, face à ce travail fastidieux, vous rencontrez des difficultés supplémentaires devant le poids émotionnel de certains objets, parfois important, vous décourageant de jeter – alors même que votre raison vous pousse à vous débarrasser de ces effets qui, le plus souvent, n’ont aucune utilité.

Très souvent, les objets à forte valeur émotionnelle ont été hérités de personnes décédées, auxquelles on tenait tout particulièrement… Difficile, alors, de s’imaginer jeter ce qui s’apparente à un souvenir d’une personne disparue.

Lorsqu’il est question de vider la maison d’un proche décédé, la douleur est encore plus importante et difficile à surmonter. Même les notaires ont parfois du mal, malgré leur légitimité apparente, à séparer les biens du défunt dans le respect de ses derniers souhaits –, et ceci sans froisser les différents héritiers.

Succession : comment s’organise la réalisation de l’inventaire ?

L'inventaire de succession, utiles dans de nombreux cas.
L’inventaire de succession, utiles dans de nombreux cas.

Suite au décès d’une personne, l’inventaire de ses effets personnels est – selon les cas – obligatoire, utile ou facultatif. Concrètement, la loi oblige à un inventaire lorsqu’au moins un des héritiers du défunt est protégé : s’il est mineur, sous tutelle ou curatelle ou s’il est absent parce que personne n’a pu le contacter au moment de la succession. Il est important de savoir que l’inventaire ne se fait pas obligatoirement dans l’optique d’une vente : on peut l’envisager quand le ou les héritier(s) bénéficient de l’usufruit des meubles et objets décoratifs – autrement dit, lorsqu’ils en ont la jouissance.

Débarras de succession : l’action de la société Débarras de Maison.

Débarrasser une maison suite au décès d'un proche, un travail difficile
Débarrasser une maison suite au décès d’un proche, un travail difficile

Vincent Ballion a perdu, à l’âge de 52 ans, sa mère de 92 ans. Madame Ballion vivait seule depuis 15 ans, puisque son mari était décédé à l’aube de sa 78ème année.

Après la perte de son mari, Madame Ballion n’a jamais trouvé l’énergie pour vider son armoire, vendre ou donner sa collection de livres ou encore chercher un preneur pour son piano, un instrument de valeur sur lequel il jouait très souvent de son vivant.

Au décès de sa mère, Vincent Ballion s’est retrouvé face à une maison particulièrement surchargée.

Sa mère n’était pas quelqu’un de très désordonné – mais elle avait accumulé, au fil des années, une quantité impressionnante d’objets en tous genres. Ajoutés à ceux de son mari, ces derniers participaient au découragement de Vincent Ballion, qui ne se voyait définitivement pas vider seul cette grande maison gorgée de doux souvenirs.

Vider une maison après un décès : un travail éprouvant, plus simple avec des professionnels

Le décès d’un proche est un véritable traumatisme pour toute la famille. Il s’accompagne de nombreuses formalités à remplir, alors même que les proches sont dans la douleur et éprouvent l’envie de se recueillir. Dans une situation où chaque membre de la famille a besoin de temps pour « faire son deuil », l’étape pendant laquelle il faut vider le logement du défunt apparaît parfois comme insoutenable.

Pourtant, si personne ne s’occupe de vider la maison, il faudra continuer à payer les loyers – ou la laisser se dégrader progressivement, sans pouvoir la vendre. Ainsi, pour gagner du temps et de l’argent, un débarras de maison se révèle souvent indispensable : cette étape est plus facile à envisager lorsque l’on prend contact avec des professionnels qualifiés pour ce genre de tâche.

Siège social - Etablissement principal

SARL Art-Emis - debarras-de-maison

ZA De l'écluse
10 avenue d'Armorique
22120 YFFINIAC

France


06 17 54 29 89

06 08 16 87 59


SARL au capital de 10 000 €
SIRET 79254104700017

Réseaux sociaux

blog  Blog

blog  Facebook

blog  Twitter