Tout ce qu’il faut savoir sur l’incurie : symptômes, conséquences, traitement

Publié le 2021-12-01 dans Syllogomanie

Les sociétés de Débarras de Maison font souvent face à des problématiques d’incurie, car cette maladie est souvent liée à la syllogomanie. Alors même que cette dernière pousse ses victimes à entasser compulsivement toutes sortes d’objets et de déchets, l’incurie se matérialise sous la forme d’une négligence totale de l’hygiène. Comment la détecter et comment aider la personne qui en est atteinte ? Une approche médicale et pluridisciplinaire se révèle indispensable.

Face à l'incurie, il faut réagir vite
Face à l'incurie, il faut réagir vite

La définition de l’incurie, une maladie aux conséquences parfois graves

L'incurie, responsable aussi de problèmes d'hygiène corporelle
L'incurie, responsable aussi de problèmes d'hygiène corporelle

On parle d’incurie dès lors qu’une personne ne se soucie plus de son hygiène et de celle de son habitation. Généralement, les individus qui sont touchés démontrent une hygiène corporelle très faible, voire inexistante. Ils ne prennent plus de douches, ils ne font plus attention à leur corps ou leurs cheveux et ils peuvent même aller jusqu’à négliger des habitudes si essentielles que le brossage des dents.

Cette maladie se manifeste fréquemment aussi au niveau de la maison, avec les mêmes problématiques. Dans un état de dépression profonde, le sujet qui souffre d’incurie ne prend pas le temps de faire le ménage. S’il a aussi tendance à accumuler les objets, l’incurie va s’accompagner d’un syndrome de Diogène (syllogomanie).

Souvent, les malades refusent toute aide et coupent les liens avec leur entourage, car ils ressentent une forme de honte face à leur état (qui ne doit pas être montré du doigt, car il s’agit d’une maladie et non de fainéantise !). Cette isolation engendre un retard de diagnostic. Quand on se rend compte de la situation, l’individu peut déjà avoir des problèmes de santé découlant de son manque d’hygiène, et l’habitation peut aussi avoir subi des dégradations plus ou moins importantes.

Les signes de l’incurie dans une maison ou un appartement

Quand il souffre d’incurie, le malade ne prend plus le temps de jeter, il laisse tout traîner et jette les objets sur le sol. Rapidement, il devient difficile et dangereux de circuler dans les espaces, les chutes sont possibles et peuvent générer d’autres problématiques (entorses, fractures).

De plus, l’installation progressive d’un climat insalubre se révèle délétère pour la santé du ou des occupant(s) : les bactéries et virus se développent à grande vitesse, tout comme les champignons qui peuvent commettre des dégâts importants sur les murs, les plafonds, les sols et même la charpente.

Des nuisibles comme les rats, les punaises de lit ou encore les cafards peuvent également être attirés par les débris alimentaires et faire leur nid dans l’appartement ou la maison.

Pourquoi l’incurie s’installe et semble si difficile à traiter ?

Choisir les bons rideaux

L'incurie, une maladie psychologique difficile à traiter
L'incurie, une maladie psychologique difficile à traiter

Les personnes victimes d’incurie ont une estime d’elles très faible. Le plus souvent, elles ne se sentent pas légitimes à l’idée de demander de l’aide, elles culpabilisent de leur état et elles s’enferment dans un carcan qui les détruit petit à petit.

Leur dépression les décourage de prendre toute initiative pour nettoyer ou désencombrer les pièces. En ce sens, l’aide de professionnels externes reste indispensable pour espérer une guérison : une consultation chez le médecin généraliste dans un premier temps, pour ensuite rediriger le patient vers des professionnels qualifiés (psychiatres, psychologues, thérapeutes, etc.).

Il n’est pas simple de mettre en place un protocole de soins, car les malades sont souvent réticents à l’idée d’être aidés, ils ont une grande peur du changement. Le rôle des personnes proches (membres de la famille, amis) est alors essentiel : il faut trouver les mots et adopter le discours adapté pour encourager le sujet à se sortir de cette situation difficile et espérer un retour vers une meilleure qualité de vie.

Le rôle de Débarras de Maison face à l’incurie

S'épanouir de nouveau après un débarras de maison
S'épanouir de nouveau après un débarras de maison

Lorsqu’une personne atteinte d’incurie est déjà prise en charge et qu’il est temps de désencombrer et assainir son habitation, il est utile de solliciter les services de Débarras de Maison. Le travail est relativement complexe, surtout quand il faut retirer beaucoup d’encombrants. Nous intervenons dans les plus brefs délais et dans le respect des souhaits de tous nos clients, pour aider les individus malades à aborder une nouvelle vie.

Bien évidemment, notre rôle est purement matériel : nous pouvons vider une maison et offrir une occasion de prendre un nouveau départ, mais un accompagnement médical adapté reste indispensable pour espérer un bon rétablissement.

Réseaux sociaux

Informatique et libertés

Conformément à la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978, modifiée par la loi du 6 août 2004, ce site a fait l'objet d'une déclaration à la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL).

Entreprise enregistrée à la chambre de commerce de Saint Brieuc sous le numéro R.C.S. 792 541 047 - Numéro de gestion 2013 B 278.

Siège principal

SARL GSO Débarras - debarras-de-maison

ZA de l'écluse

10 avenue d'Armorique

22120 YFFINIAC

France

06 17 54 29 89

06 08 16 87 59

SARL au capital de 10 000 €

SIREN 792 541 047 0017

Copyright

© SARL GSO Débarras - debarras-de-maison.com | 2010 - 2022 | Reproduction totale ou partielle strictement interdite sur tout support sans autorisation préalable.