Devis gratuit de débarras

Débarras de maison

Le débarras professionnel

telephone debarras de maison

Contact

Comment bien distinguer le désordre de l’insalubrité ?

Face à une maison visiblement mal entretenue, dans laquelle les déchets et autres encombrants semblent s’entasser, on a tendance à rapidement s’inquiéter : les habitants sont-ils victimes de syllogomanie ? Faut-il intervenir pour les aider et rétablir la situation ? Retrouvez quelques conseils utiles pour distinguer le simple désordre d’une insalubrité dangereuse, et envisager les mesures nécessaires en fonction de chaque cas.

La notion d'insalubrité se base sur des critères bien précis
La notion d’insalubrité se base sur des critères bien précis

L’insalubrité, qu’est-ce que c’est ?

La notion de saleté est très subjective : pour certaines personnes, un logement est mal tenu dès lors que l’aspirateur n’est pas passé très régulièrement — si ce n’est tous les jours.

Un mur qui s'effrite peut témoigner d'une certaine insalubrité
Un mur qui s’effrite peut témoigner d’une certaine insalubrité

D’autres familles sont moins exigeantes, et laissent parfois s’accumuler un peu de poussière — sans pour autant prendre de risque réel ! Il faut garder en tête que chacun a ses conceptions de l’hygiène, et qu’un logement que vous considérez comme impropre n’est pas forcément insalubre.

En effet, l’insalubrité est un terme précis qui renvoie à des critères prédéterminés. On évalue le degré d’insalubrité d’un habitat en fonction de plusieurs caractéristiques :

  • L’éclairement naturel: les fenêtres permettent-elles de laisser entrer la lumière ? Peut-on les ouvrir ? Un amas d’objets qui bloque l’accès à une ouverture, par exemple, peut inquiéter !
  • L’état des surfaces: les murs, le sol et le plafond doivent être dans un état correct. Quelques traces d’usure restent normales. Mais si la moisissure ou la crasse prolifèrent, on peut soupçonner une insalubrité.
  • Les facteurs de risque: les installations qui utilisent la combustion sont-elles en sécurité, non exposées à des éléments potentiellement inflammables ? Peut-on circuler dans le logement sans menace de chute ? Les habitants sont-ils face à des composants toxiques (peinture au plomb, par exemple) ?
  • L’humidité et l’aération: on considère que le taux d’humidité dans un appartement oscille entre 40 et 60 %. Au-delà, la situation peut être préoccupante. Il faut aussi s’assurer que les systèmes de ventilation font leur travail, que l’on peut facilement ouvrir toutes les fenêtres pour aérer les pièces.
  • Les équipements: eau, gaz, WC, salle d’eau, électricité — tout doit être aux normes, fonctionner parfaitement, sans s’exposer à une fuite d’eau ou un court-circuit. Par exemple, en présence de rongeurs, les câbles mordillés engendrent une augmentation du risque d’incendie.
Dans un logement salubre, on doit pouvoir ouvrir toutes les fenêtres
Dans un logement salubre, on doit pouvoir ouvrir toutes les fenêtres

Pour parler d’insalubrité, il faut que l’on identifie des preuves significatives sur plusieurs de ces critères. En effet, un habitat peut-être particulièrement humide en raison d’infiltrations d’eau ponctuelles. Ici, on n’affirme pas nécessairement qu’il s’agit d’une véritable insalubrité, car il faut régler le problème d’infiltration en urgence — et cette démarche suffit pour retrouver un logement sain.

Dans un cas de syllogomanie, l’encombrement excessif ne permet pas une bonne aération des pièces : elles sont souvent sombres, les fenêtres ne sont pas toujours accessibles et les systèmes de ventilation, obstrués par d’autres objets, ne peuvent pas faire leur travail. En outre, le manque d’hygiène peut engendrer des problèmes d’humidité, des taches de moisissure, l’apparition de champignons, la prolifération de bactéries ou encore l’installation de nuisibles (insectes, rongeurs). Si le syndrome de Diogène n’est pas traité, la maladie psychiatrique s’aggrave et les conséquences sur le logement et sur la personne peuvent être désastreuses.

Les cas d’insalubrité indépendants de toute syllogomanie

Attention, l’insalubrité d’un logement n’est pas forcément due à un problème de syllogomanie.

Si votre logement est insalubre malgré vous, contactez votre propriétaire
Si votre logement est insalubre malgré vous, contactez votre propriétaire

Ainsi, certaines personnes sans aucun trouble psychologique sont malgré elles dans un logement malsain. Il s’agit parfois de locataires qui n’arrivent pas à obtenir les travaux auprès du propriétaire, ou de propriétaires qui n’ont pas les moyens d’effectuer les rénovations nécessaires.

Dans le cadre d’une location, un occupant qui estime vivre dans des conditions indignes peut faire appel à l’ADIL de son département. Si cette première démarche amiable ne suffit pas, on saisit la commission départementale de conciliation et la mairie peut aussi intervenir.

Les autorités compétentes apprécient chaque situation de façon individuelle, et prennent les décisions adaptées. Par exemple, pour un désordre mineur, on notifiera simplement le propriétaire, pour qu’il réalise les travaux. En revanche, quand les dysfonctionnements sont importants et nuisent à la sécurité des occupants, le maire prend un arrêté de péril : le propriétaire est dans l’obligation de faire appel à des professionnels pour remettre le bâtiment aux normes.

Débarras de Maison : un interlocuteur de référence pour un nouveau départ

Chez Débarras de Maison, nous travaillons quotidiennement pour vider des logements dans différentes situations (syndrome de Diogène, déménagement, décès). Si vous votre habitat a été jugé insalubre et si les travaux sont prévus, nous pouvons intervenir afin de vous aider à vider toutes les pièces pour la rénovation. Certains de vos meubles ont pu être endommagés par l’humidité ou les champignons : nous les redirigerons en déchetterie s’ils ne sont plus utilisables. Nous pouvons acheminer vos différents objets encombrants et lourds vers un box de stockage, par exemple, si vous désirez avoir la possibilité de les réutiliser après les travaux.

Notez que nous pouvons aussi vendre à votre profit ce dont vous ne souhaitez plus vous servir et donner aux associations vos objets inutilisés, sans grande valeur, mais toujours fonctionnels (les vêtements, le linge de maison ou encore la vaisselle classique).

Du côté des syllogomanes, notre intervention est également capitale. Face à ces situations d’encombrement massif qui mènent bien souvent à l’insalubrité, nous pouvons retirer tous les encombrants et déchets, pour laisser derrière nous un habitat entièrement vide, ce qui permet ensuite de réaliser plus facilement le nettoyage et les traitements éventuels (contre les champignons, l’humidité, les nuisibles).

Nos interventions sont toujours envisagées dans le respect total de chaque client. Nous savons à quel point les sujets atteints du syndrome de Diogène sont sensibles. Nous invitons leurs proches à nous solliciter pour nous expliquer leurs souhaits, nous ferons le nécessaire pour effectuer un travail à la fois efficace et non traumatisant pour l’habitant de la maison !

Retrouvez un intérieur sain après un Débarras
Retrouvez un intérieur sain après un Débarras

Besoin d’un débarras de maison ? Contactez-nous par e-mail ou par téléphone, nous prendrons connaissance de votre demande, nous nous déplacerons sur les lieux de la mission et nous élaborerons gratuitement — et sans engagement — un devis détaillé, conçu selon vos propres besoins.

Visit Us On FacebookVisit Us On Google PlusVisit Us On TwitterCheck Our Feed

Siège social - Etablissement principal

SARL Art-Emis - debarras-de-maison

ZA De l'écluse
10 avenue d'Armorique
22120 YFFINIAC

France


06 17 54 29 89

06 08 16 87 59


SARL au capital de 10 000 €
SIRET 79254104700017

Réseaux sociaux

blog  Blog

blog  Facebook

blog  Twitter

blog  Google+