Devis gratuit de débarras

Débarras de maison

Le débarras professionnel

telephone debarras de maison

Contact

La norme 32757 DIN : la destruction des documents ne s’improvise pas !

Débarras de Maison peut, parfois, travailler avec des entreprises – notamment pour vider des bureaux et autres locaux professionnels. Dans ces cas particuliers, il arrive que des documents confidentiels soient trouvés sur place. Cependant, si vous n’avez plus besoin de ces papiers contenant des informations importantes, vous ne pouvez pas vous contenter de les jeter au beau milieu des papiers dans les bacs de recyclage, par exemple. Totalement conscients de l’existence de normes strictes dans la destruction de documents confidentiels, nous travaillons toujours dans le respect total des exigences relatives à ce domaine.

Bien détruire les documents confidentiels est primordial
Bien détruire les documents confidentiels est primordial

Connaître les 5 classes de destruction des documents

La norme de sécurité 32757 DIN définit, quant à la destruction des documents, des classes de sécurité graduées selon 5 niveaux différents. Concrètement, alors que les documents courants se situent sur la classe 1, les papiers relevant du « top secret » sont au niveau 5. On estime, en France, que plus de 200 000 personnes seraient victimes d’usurpation d’identité chaque année – ce qui peut souvent être la conséquence d’un mauvais respect des normes de destruction des documents.

En outre, une étude réalisée en 2010 au sujet de la « Prévention de la Fraude Identitaire en Europe » affirme que, dans les entreprises privées, 68 % des poubelles contiennent des documents potentiellement intéressants pour des personnes mal intentionnées, notamment dans le milieu de l’espionnage économique ou du plagiat industriel.

Moins d’une entreprise sur trois est équipée, en France, pour détruire correctement les documents sensibles. Pourtant, l’enjeu est primordial et une prise de conscience est indispensable pour limiter toutes les fraudes découlant de politiques de destruction trop laxistes.

Les papiers ne sont pas les seuls documents concernés par la norme 32757 DIN

Une clé USB contenant des informations secrètes doit être détruite
Une clé USB contenant des informations secrètes doit être détruite

À l’heure du numérique et de la dématérialisation des documents administratifs, de plus en plus de données confidentielles se trouvent sur des supports autres que le simple papier. Si, parfois, on considère que les données numériques cryptées sont plus sécurisées, elles restent indispensables à détruire dans certains cas de figure.

Concrètement, tout CD, DVD, disque dur ou clé USB susceptible d’être copié et contenant des données personnelles ou financières ne peut être jeté sans opération de destruction préalable.

De nombreux supports numériques sont concernés par cette règle avec, entre autres : les relevés bancaires des entreprises et des particuliers, les données concernant les cartes de crédit parfois pré-enregistrées sur les disques des ordinateurs, les photocopies de pièces d’identité, les dossiers médicaux et même, dans les entreprises, les dossiers regroupant des stratégies de marketing.

Les niveaux de sécurité de la norme 32757 DIN

Utilisez des machines de destruction de papier adaptées
Utilisez des machines de destruction de papier adaptées

Concrètement, la norme 32757 DIN classe tous les documents à détruire en 5 niveaux selon leurs contenus. À chaque niveau un degré de destruction est associé, afin de protéger toutes les données de la meilleure façon possible.

Le niveau 1, pour les documents généraux

Les documents généraux sont classés au niveau 1. Ces derniers doivent, lorsque le délai de conservation légal se termine, être rendus illisibles. Pour cela, on prévoit d’utiliser des destructeurs « coupe droite » ou « coupe fibre », qui découpent les papiers en des bandes de 12 mm de largeur au maximum.

Le niveau 2, pour les documents internes

Certains documents internes nécessitent, pour être rendus illisibles, des dispositifs de destruction un peu plus sophistiqués. Dans le niveau 2, on inclut à la fois les destructeurs « coupe droite » et les destructeurs « coupe croisée ». Si vous utilisez un destructeur « coupe droite » pour un document de niveau 2, la largeur des bandes ne doit alors pas excéder les 6 mm. Dans le cas de l’usage d’un destructeur « coupe croisée », le papier est coupé simultanément dans le sens de la longueur et de la largeur. Les morceaux qui restent ne doivent pas avoir une superficie de plus de 800 millimètres carrés.

Le niveau 3, pour les documents confidentiels

Quand les données présentes sur un papier concernent une personne, on considère que le papier est confidentiel. Il appartient alors au niveau 3 de destruction. Si vous voulez respecter le niveau 3 de destruction de la norme 32757 DIN, il est indispensable de couper en bandes de largeur inférieure à 2 mm – ou moins de 320 millimètres carrés de surface pour une « coupe croisée ».

Le niveau 4, pour les documents d’importance capitale

Dans les entreprises, on possède parfois des documents ultra-confidentiels, d’importance capitale. Il est indispensable de les détruire en respectant la norme 32757 DIN et son niveau 4, dans lequel seule la destruction en « coupe croisée » est possible. Les particules issues de la destruction ne doivent pas dépasser les 2 x 15 mm – pour une surface de 30 millimètres carrés.

Le niveau 5, pour une sécurité suprême

La classe la plus haute de la norme 32757 DIN, le niveau 5, s’applique aux documents ultra-secrets, pour lesquels une protection tout à fait particulière est requise. Ici, les particules découlant de la « coupe croisée » sont inférieures à 10 millimètres carrés.

La largeur des bandes détruites est réglementée
La largeur des bandes détruites est réglementée

Siège social - Etablissement principal

SARL Art-Emis - debarras-de-maison

ZA De l'écluse
10 avenue d'Armorique
22120 YFFINIAC

France


06 08 16 87 59

06 17 54 29 89


SARL au capital de 10 000 €
SIRET 79254104700017

Réseaux sociaux

blog  Blog

blog  Facebook

blog  Twitter