Devis gratuit de débarras

Débarras de maison

Le débarras professionnel

telephone debarras de maison

Contact

Comment reconnaître les essences des bois ?

Si vous avez des meubles anciens à revendre, vous savez que différents critères contribueront à l’évaluation de son prix : le style, l’ancienneté ou encore l’état sont autant de caractéristiques à prendre en compte. Naturellement, vous devez aussi connaître l’essence utilisée pour fabriquer l’objet en question, car certaines familles de bois sont réputées plus solides ou plus élégantes, ce qui permet d’en tirer un meilleur prix. Voici tous nos conseils pour identifier le bois d’un meuble — ou de tout autre objet que vous trouvez à la maison.

Vos objets en bois, s'ils ont été fabriqués avec des essences rares, peuvent être de véritables trésors
Vos objets en bois, s’ils ont été fabriqués avec des essences rares, peuvent être de véritables trésors

Les quatre classes de bois

Tous les ébénistes le savent : on choisit son bois en fonction de la qualité souhaitée pour le rendu final. Si chaque essence se différencie des autres par son apparence, elle possède aussi des propriétés uniques. Concrètement, on mesure la dureté du bois grâce à deux indices :

  • La dureté Monnin (de 1,5 à 9)
  • La dureté Brinell (de 10 Newtons/mm² à 40 Newtons/mm²)
Les bois sont notamment classés en fonction de leur dureté
Les bois sont notamment classés en fonction de leur dureté

La dureté Monnin est mesurée avec un outil cylindrique (longueur supérieure à 20 mm et diamètre de 30 mm) que l’on applique sur le bois avec une force de 1960 Newton. On obtient l’indice en s’intéressant à la profondeur de l’empreinte laissée. Pour la dureté Brinell, on mobilise une bille de 23 mm de diamètre pesant 1 kilogramme. Elle est lâchée à 50 mètres de hauteur : l’impact permet de connaître la résistance au poinçonnement.

Les bois sont classés de A à D, du plus léger au plus dur :

  • A : peuplier, sapin, pin sylvestre, aulne
  • B : bouleau, teck, merisier, pin maritime, châtaigner, mélèze, noyer
  • C : chêne, frêne, orme, moabi, charme, eucalyptus, acacia
  • D : wengé, palissandre, merbau, doussié

Si l’on se fie à cette classification, un meuble en noyer est moins solide qu’un meuble en acacia. Toutefois, la dureté n’est pas le seul argument qui permette de bien distinguer les essences de bois entre elles. En effet, certaines essences précieuses ont une plus grande valeur, quelle que soit leur dureté.

Comment reconnaître un bois précieux ?

En ébénisterie, les plus beaux meubles — et ceux qui ont le plus de valeur — sont fabriqués avec des essences convoitées et précieuses. Pour les reconnaître, il faut naturellement prendre le temps de les regarder en détail, car il n’est pas toujours facile de faire la différence entre les matières existantes. De plus, il faut savoir qu’il existe une très longue liste de bois différents. À défaut de les citer de façon exhaustive, voici quelques essences assez répandues :

Les ustensiles en acajou sont reconnaissables grâce à leur couleur
Les ustensiles en acajou sont reconnaissables grâce à leur couleur
  • L’Acajou. Il est reconnaissable avec sa teinte allant du rose au rouge foncé. Il est utilisé en ébénisterie, mais aussi en lutherie, notamment pour fabriquer des guitares (manches et corps).
  • L’ébène. Il s’agit d’un bois très cher qui est facilement remplacé par d’autres essences ressemblantes, comme le poirier noirci ou le mopane. On retrouve parfois l’ébène sur des meubles de luxe ou certains outils de collection (règles, manches de couteaux).
  • Le citronnier de Ceylan. Cette essence est très souvent présente dans le style Empire et « Charles X » — elle est connue pour sa couleur sombre, assez proche de l’acajou.
  • Le noyer. Il est réputé pour son grain serré et sa couleur foncée. On le retrouve sur plusieurs meubles anciens.
  • Le platane. Il s’agit d’un bois très clair et résistant à l’humidité. Il est difficile à utiliser mais apprécié pour ses atouts esthétiques et pratiques.

Certains meubles ou objets anciens en bois sont parfois conçus en bouleau, érable, olivier, amourette ou encore amarante. Même si chaque essence a ses spécificités, il n’est pas simple de les identifier avec certitude. Ainsi, si vous doutez sur la valeur potentielle d’un meuble ou objet de collection ancien, la meilleure solution reste de demander les conseils d’un antiquaire, qui saura plus facilement vous éclaircir !

Ces critères qui peuvent vous induire en erreur

Les particuliers rencontrent très souvent des difficultés au moment d’identifier l’essence d’un bois, pour différentes raisons évidentes. Pour commencer, en ébénisterie, on procède traditionnellement à une étape de placage. Concrètement, il s’agit d’étaler des feuilles de bois sur le meuble, afin d’en améliorer l’aspect. Bien sûr, si vous ne prenez pas le temps de regarder ce qui se trouve sous cette couche, vous ne pouvez pas connaître la matière première du meuble !

En parallèle, le bois utilisé pour concevoir un instrument de musique, un ustensile, un objet de collection, une statue ou encore un meuble a généralement été verni. Cette étape change notablement l’aspect fini, ce qui peut induire quelques confusions quand il faut identifier la nature de l’essence choisie.

Pour finir, sachant qu’il existe une multitude d’essences et que les critères qui permettent de les distinguer sont souvent très subtils, un particulier peu habitué à ce genre de travail rencontrera naturellement des difficultés : tous les bois noirs ne sont pas de l’ébène, les rouges ne sont pas forcément de l’acajou !

Pour identifier un bois, il ne suffit pas de se fier aux apparences
Pour identifier un bois, il ne suffit pas de se fier aux apparences

Nous vous aidons à tirer profit de vos meubles et objets en bois

Dans le cadre d’un débarras de maison, nous pouvons vous aider à revendre vos objets en bois au meilleur prix. En tant que spécialistes des débarras, nous sommes habilités à vider l’intégralité d’une maison ou d’une pièce, selon les besoins du client. Nous acceptons de revendre ce dont vous souhaitez vous séparer à votre profit, ce qui signifie que la somme récoltée sera déduite du coût de notre prestation.

Dans cette optique, nous pouvons solliciter un expert en mobilier ancien, par exemple, pour estimer la valeur des armoires, tables, lits et autres commodes que vous ne désirez plus voir chez vous. On a tous besoin, à un moment de la vie, de faire le vide chez soi, notamment quand on souhaite prendre un nouveau départ (vivre dans un intérieur mieux rangé, déménager, partir à l’étranger, etc.). Quelle que soit votre situation, si vous voulez débarrasser plusieurs pièces et si vous pensez avoir des objets en bois de valeur chez vous, n’hésitez pas avant de contacter la société Débarras de Maison, nous nous déplacerons sur les lieux du travail afin de vous proposer un devis gratuit.

Siège social - Etablissement principal

SARL Art-Emis - debarras-de-maison

ZA De l'écluse
10 avenue d'Armorique
22120 YFFINIAC

France


06 08 16 87 59

06 17 54 29 89


SARL au capital de 10 000 €
SIRET 79254104700017

Réseaux sociaux

blog  Blog

blog  Facebook

blog  Twitter