Devis gratuit de débarras

Débarras de maison

Le débarras professionnel

telephone debarras de maison

Contact

Zoom sur le cagibi ou le débarras : cette pièce qui n’en est pas une !

Aujourd’hui, beaucoup de logements possèdent une pièce qui, en réalité, n’en est pas vraiment une : appelée « débarras », « remise » ou encore « cagibi », elle sert tout simplement à entreposer ce dont on n’a pas l’utilité à un instant T.

Si elle se révèle bien souvent pratique pour ranger des objets ne servant pas toute l’année (mobilier de jardin, décorations de Noël, etc.), elle peut parfois – très vite – s’encombrer d’objets futiles et, finalement, devenir un fardeau pour la famille.

Dans ce cas de figure, l’idéal est d’appeler les professionnels de l’entreprise Débarras de Maison, pour faire le vide et redonner à cet espace son utilité de base.

Le cagibi au cours de l’histoire : un passé étonnant

Le débarras – ou réduit – existait déjà bien avant l’époque contemporaine
Le débarras – ou réduit – existait déjà bien avant l’époque contemporaine

Contre toute attente, la notion de débarras ou de cagibi ne date pas d’hier.

En effet, si le terme « cagibi » a été usité pour la première fois au cours du XXème siècle, les habitants ont – à toutes les époques – disposé d’un espace servant de cagibi, ne méritant pas d’être considéré comme une pièce.

Autrefois, cet espace de l’habitat s’appelait parfois le « réduit », le « débarras » ou même le « cabinet ». D’une famille à l’autre, son utilité pouvait varier et sa forme n’était pas toujours la même (box, sous-pente, alcôve, etc.).

Finalement, le plus souvent, l’ancêtre du cagibi était prénommé « réduit », un terme qui en dit long sur cet espace de la maison qui n’est pas une pièce ! Dans l’étymologie du mot, on trouve une notion d’isolement ou de mise à l’écart avec le latin reductus.

À l’époque du Moyen-Âge, le réduit désignait seulement un lieu retiré. C’est pour cela qu’au cours du XIIème siècle, le terme a commencé à être utilisé pour faire référence à un lieu où les individus se retrouvaient pour discuter ou s’amuser. Au fil du temps, « réduit » s’est donc apparenté à un lieu de retraite, pour trouver le calme et la sérénité.

L’idée de pièce à l’écart de la maison n’a émergé qu’au cours du XVème siècle. Il s’agissait parfois même d’un espace servant à engranger des réserves en cas d’attaque de l’ennemi.

Dans un autre esprit, le mot débarras provient de l’inverse de la notion d’embarras, d’origine espagnole (embarazar signifie gêner). Ce qui nous embarrasse finit logiquement dans un débarras : cet usage apparaît dès le XIXème siècle.

Quel est le visage du débarras d’aujourd’hui ?

Le débarras, une pièce que l’on souhaite dissimuler au maximum
Le débarras, une pièce que l’on souhaite dissimuler au maximum

Aujourd’hui encore, bien qu’il soit souvent intégré au logement et non éloigné géographiquement (sauf pour ceux qui ont un jardin ou un box), le débarras est un espace peu reluisant de l’habitat, que l’on ne montre pas à ses convives et que l’on dissimule autant que possible.

Si vous faites visiter votre maison à des amis, il y a de fortes chances que vous fassiez tout votre possible pour ne pas montrer le cagibi. D’ailleurs, les visiteurs admettent volontiers de terminer la visite sans voir cet espace.

S’il est intégré dans la maison, il ne fait en aucun cas partie de son identité, puisqu’il sert simplement à dissimuler les objets qui vous gênent au quotidien.

Si avoir un débarras est un atout vous permettant d’avoir des pièces à vivre plus agréables, on a souvent tendance à mettre un objet au cagibi très facilement, alors même qu’il faudrait peut-être tout simplement le revendre ou le jeter, parce qu’on ne l’utilisera plus jamais.

Si vous pensez que de nombreux objets dont vous n’aurez plus jamais l’utilité encombrent votre débarras, il est utile de faire appel à Débarras de Maison pour faire le vide dans cet espace et lui redonner toute son utilité initiale.

Débarrasser un débarras, une pratique très profitable

Ne laissez pas votre débarras s’encombrer inutilement !
Ne laissez pas votre débarras s’encombrer inutilement !

L’idée même de « débarrasser un débarras » peut paraître étonnante – et prêter à sourire. Pourtant, réaliser ce travail une fois de temps en temps vous permet d’optimiser cet espace de stockage afin qu’il continue toujours, au fil du temps, à abriter seulement des objets dont vous ne vous servez pas tout le temps.

Appelez Débarras de Maison afin d’établir un premier contact pour envisager de faire du propre dans votre cagibi. Nous réaliserons une visite de votre logement pour émettre, gratuitement, un devis.

Il est possible que nous trouvions, dans votre cagibi, des objets ayant une valeur financière. Avec votre accord, nous pourrons les revendre.

Si la somme cumulée grâce aux ventes est supérieure au prix de notre débarras, nous réalisons un débarras indemnisé. Autrement dit, à la fin de notre prestation, vous récupérez la différence entre la valeur de vos objets et celle de notre prestation.

Le débarras est également, selon la valeur des objets anciens ou d’art, gratuit ou moins cher.

N’oubliez jamais que votre débarras est un espace utile à l’équilibre des véritables pièces de votre maison : y accumuler des objets qui ne servent jamais rompt sa capacité à vous faciliter la vie. Contre toute attente, il faut donc, de temps en temps, penser à débarrasser son débarras.

Siège social - Etablissement principal

SARL Art-Emis - debarras-de-maison

ZA De l'écluse
10 avenue d'Armorique
22120 YFFINIAC

France


06 17 54 29 89

06 08 16 87 59


SARL au capital de 10 000 €
SIRET 79254104700017

Réseaux sociaux

blog  Blog

blog  Facebook

blog  Twitter