Devis gratuit de débarras

Débarras de maison

Le débarras professionnel

telephone debarras de maison

Contact

L’objet d’art : comment le reconnaître ? Où le vendre ?

Nous avons tous, dans nos greniers ou au beau milieu de nos bibelots, des objets dont nous ignorons l’origine exacte, qui pourraient être sans aucune valeur ou, au contraire, nous permettre de gagner une jolie somme en les revendant.

En réalité, sans connaissances précises liées au monde de l’art, il est très difficile – voire généralement impossible – de bien reconnaître un objet d’art. Pour savoir si un tel bien se cache parmi vos effets personnels, voici quelques informations utiles à connaître.

L’objet d’art, qu’est-ce que c’est ?

Ces sculptures sénégalaises sont des objets d’art
Ces sculptures sénégalaises sont des objets d’art

Aucun élément présent dans le droit français ne permet de donner une définition claire, nette et précise de l’objet d’art.

Toutefois, nous pouvons mieux cerner ce milieu en nous référant au Code civil : celui-ci considère tous les objets liés à l’art, au monde des antiquités ou aux collections comme des meubles par nature.

Ce sont donc, par définition, des biens corporels et totalement inanimés, mais mobiles, par la force d’un homme ou d’un animal. Pourtant, il convient de noter que certains objets d’art sont immobiles, notamment lorsqu’ils sont scellés à un support (au mur, par exemple) et que l’on ne peut les retirer sans les altérer.

En plus de cette définition plutôt simpliste dans son esprit, il est utile de savoir que les objets d’art sont soumis au même régime que les objets classiques en matière de TVA. Ils peuvent, en conséquence, impliquer une fiscalité de revente. Etant donné qu’il n’y a plus d’assujettissement à l’Impôt Sur la Fortune (ISF), celui-ci à été, comme il se doit en France, remplacé par de multiples taxes.

De nombreuses catégories d’objets peuvent relever de l’art. Contre toute attente, les tableaux et les sculptures ne sont pas les seuls éléments dignes d’être considérés comme faisant partie du monde de l’art.

Par exemple, une photographie prise par un artiste est un objet d’art si elle a été tirée par lui-même ou sous son contrôle, avec une signature et un numéro dans la limite de trente exemplaires, tous formats confondus.

On comprend alors aisément que l’objet d’art est très réglementé, difficile à reproduire, mais existe, malgré tout, sous des formes variées.

Les gravures peuvent aussi être considérées comme objets d’art
Les gravures peuvent aussi être considérées comme objets d’art

Dans un autre esprit, une gravure est un objet d’art quand elle relève d’un tirage limité en noir ou en couleurs, quelle que soit la méthode et peu importent les matières utilisées – tant qu’aucun mécanisme ou photomécanisme n’a été mobilisé.

Finalement, avec des réglementations très strictes liées à la définition d’un objet d’art, il paraît plus que difficile de savoir si vos propres biens personnels, parfois hérités de génération en génération, relèvent – ou non – de l’objet d’art.

La seule solution pour obtenir une réponse ferme et législativement valide est de faire appel à un expert.

Faire expertiser son objet d’art, une étape indispensable

L’expertise d’objets d’art, une pratique encadrée.
L’expertise d’objets d’art, une pratique encadrée.

Si vous avez un doute sur l’un de vos objets et que vous soupçonnez son appartenance au domaine de l’art, vous pouvez faire appel à un expert en vue de le vendre ensuite.

Concrètement, il existe de nombreux experts en art, souvent rattachés à une spécificité comme les meubles, les tableaux, l’art asiatique ou encore les gravures. Ainsi, il est préférable de trouver un interlocuteur directement lié à la nature de l’objet afin de bénéficier d’une expertise précise.

Véritable professionnel, l’expert engage sa responsabilité civile dans son travail. De plus, il peut exercer en lien avec un commissaire-priseur pour envisager une vente aux enchères.

Faire expertiser un objet d’art permet donc, lorsqu’il relève vraiment de l’art, d’avoir la certitude de le vendre à un prix raisonnable.

Si vous ne souhaitez pas vendre l’objet par l’intermédiaire du réseau de l’expert, vous pouvez également demander un certificat d’authenticité, valable 10 ans, que vous pouvez présenter en vue d’une éventuelle vente.

Débarras de Maison, en lien avec des professionnels de l’art qualifiés

Nous vendons vos objets d’art pour réduire le coût du débarras
Nous vendons vos objets d’art pour réduire le coût du débarras

Spécialiste dans le débarras des maisons, entreprises, caves et autres greniers, l’entreprise Débarras de Maison est en lien constant avec des experts de l’art. En ce sens, si vous cherchez à vendre des objets de valeur présents dans un endroit encombré, il est plus que profitable de faire appel à nos services.

Dans un premier temps, nous proposons de réaliser le débarras complet du logement ou de la pièce en question.

En ce sens, outre notre travail en lien avec les objets de valeur, nous nous occupons également de vider les encombrants, de donner à des associations caritatives ce qui peut être utilisé une seconde fois ou encore de mettre en déchetterie ce qui ne peut plus bénéficier d’une nouvelle vie.

En collaboration avec des experts de l’art, nous réalisons des estimations précises de la valeur de vos objets anciens, relevant de l’art ou de la collection. Par la suite, en fonction de la valeur marchande cumulée de tous les biens que nous revendons, nous déduisons du prix de la prestation de débarras la somme récoltée.

Ainsi, si vous possédez des objets de très grande valeur, vous pouvez bénéficier d’un débarras gratuit et, en plus, toucher la différence entre la somme récoltée et le prix de notre prestation – on parle alors de débarras indemnisé.

Siège social - Etablissement principal

SARL Art-Emis - debarras-de-maison

ZA De l'écluse
10 avenue d'Armorique
22120 YFFINIAC

France


06 17 54 29 89

06 08 16 87 59


SARL au capital de 10 000 €
SIRET 79254104700017

Réseaux sociaux

blog  Blog

blog  Facebook

blog  Twitter